Robes de fête

Le patron de la robe Centaurée de Deer&Doe : dès que je l’ai vu, celui-là, j’ai tout de suite visualisé 1000 versions pour ma garde-robe d’été. Une robe à bretelles, c’est quelque chose que je n’avais jamais cousu et qui me manquait. Puis ces découpes au corsage ! Tellement génial pour marier plein de petits bouts de tissus à motifs ou unis. Trop de possibilités.

Je suis une personne raisonnable qui n’achète pas de patrons sur un coup de tête  dès leur sortie (on y croit très fort) – en fait, pas tant parce que je suis raisonnable que parce que j’essaye de finir mes travaux en cours avant d’en commencer de nouveaux, mais bref… Quand ce patron est finalement devenu mien, je me suis rendue compte que ça n’allait pas fitter avec les saisons / la grossesse.

DONC il m’en a fallu du temps pour le réaliser, et j’ai eu le temps d’imaginer encore plein d’autres versions entre temps. MAIS je l’ai faite au début de l’été, et je l’aime beaucoup !

DSC08747

DSC08752

Elle me va très bien en taille 36 sans modifications, ce qui est toujours plaisant. La doublure m’a servi de toile pour le corsage, ça c’est pratique et économique.

Les tissus, de haut en bas : une popeline unie bleu canard Robert Kaufmann (dont j’ai transformé une partie en biais), un coton Robert Kaufmann aussi, tous deux achetés chez Effiloché à Montréal, puis un mélange lin et viscose (viscose ? ça se peut ? Je ne suis plus certaine) très joli et doux et souple et un peu froissé de chez Tania Textiles à Québec.

DSC08766 DSC08767

La petite modification « surprise » et très utile, c’est cette fermeture éclair – à peu près – invisible sur le milieu devant qui me permet d’allaiter. Oui, parce que malgré tout, je suis un peu frustrée de devoir me passer de mes jolies robes légères sans accès aux seins. Là, je suis bien contente de ma solution!

Ca ne change pas grand chose à l’ordre de montage de la robe, j’ai juste fait attention à bien placer la fermeture en sandwich entre l’extérieur et la doublure, au début de la couture. Il faut aussi être assez soigneux au niveau du biais dans l’encolure, ce n’est pas parfait, mais c’est tout de même très satisfaisant et – je crois – le stratagème reste discret.

DSC08762 DSC08771

Pourquoi je parle de « robes de fête »? Cet été, ma mini a eu un an. Je ne pouvais pas ne pas lui coudre de robe pour l’occasion! Ma robe à moi est en fait cousue dans les chutes de la sienne – oui, une robe de grande dans les chutes de celle d’une petite! Mais c’est justement ça qui est top avec Centaurée, la possibilité d’utiliser des tout petits bouts de tissu pour les triangles du corsage.

Je voulais qu’on puisse porter nos robes en même temps pour son pique-nique de fête, alors j’ai essayé de rester subtile – ça semble être passé, la mini n’a pas encore eu honte de s’habiller comme sa maman, ouf!

DSC07831

DSC07804

Je n’ai pas beaucoup de photos de sa robe, et si j’attends d’en avoir de meilleures, cet article ne verra probablement jamais le jour!

C’est la « mapgie » (modèle 10) du Ottobre 4/2014. Un chouette petit modèle déjà réalisé ici pour ma filleule. C’est pas mal la même recette : de gros boutons en bois et une doublure toute douce dans mon vieux drap de lit préféré. J’ai ajouté quelques broderies parce que, bon, robe de fête oblige!

7 réflexions au sujet de « Robes de fête »

  1. J’aime beaucoup ta version de ce modèle (et ta paire de Converse). En effet c’est sympa d’utiliser les chutes de ta minie pour te coudre quelque chose. J’aime beaucoup aussi le petit dessin en blanc sur sa robe. C’est de la peinture pour tissu ou de la broderie?

  2. Coucou Clémence !
    J’espère que tu vas bien. J’ai migré ma messagerie chez un nouvel hébergeur et n’ai pas pris le temps de tout sauvegarder… dont ton dernier mail. As-tu la possibilité de me le retransmettre histoire que je réponde correctement à tes questions s’il y en avait ;)…
    Les tissus Nosh ont bien traversé l’Atlantique ?
    A bientôt j’espère,
    Bonne journée,
    Fanny

  3. Ta robe est trop trop belle ! J’adore l’astuce de la fermeture éclair qui rend vraiment bien. 🙂
    Et la robe de ta mini est trop jolie aussi.
    Je suis allée revoir tes autres versions de cette robe et ça me donne envie d’avoir une petiote à habiller.. 😀

  4. Olala mais je suis passée complètement à côté de cet article ! (merci T&N ;)) J’adore vos 2 robettes ! Et le stratagème de la Centaurée d’allaitement est vraiment brillant !!! Bravo 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *