Eline & Leia – cadeaux de naissance

Pour deux toutes petites, nées récemment chez mes cousins-cousines, j’ai confectionné quelques affaires à envoyer de l’autre côté de l’océan.

Les petits sacs de couchage / gigoteuses / turbulettes sont les premières choses que j’ai cousues après la naissance de H., cet été – autant dire que ça m’a pris beaucoup de temps, pour de la couture assez simple finalement ! Pareil pour les guirlandes de fanions : des petites choses, mais réalisées par petites tranches horaires.

DSC04588

Petit chat à la peinture textile avec un pochoir en freezer paper.

DSC04591

Le patron de la gigoteuse est celui de Perlipo. Je n’ai pas suivi, par contre, les instructions de montage, j’ai fait à ma sauce. J’ai aussi ajouté une petite patte avec deux pressions pour que la fermeture éclair ne se retrouve pas directement sous le bras du bébé.

Les jolis tissus sont des cotons biologiques Birch achetés chez Coeur de mailles, à Québec. Ils sont si beaux ces tissus et ce qui est bien, c’est qu’il n’en faut pas beaucoup pour faire de l’effet. Du coup, j’ai pu mixer avec du tissu uni (mélange coton et lin). L’intérieur est simplement en polaire.

DSC04599

Les tuques sont un patron maison ! Enfin, « un patron », tsé 🙂 J’ai tricoté quelque chose qui convenait à la tête de H vers 3 mois et j’ai repris la recette pour faire ces petits bonnets, bien couvrants aux oreilles, en utilisant les restes de laines de-ci de-là.

DSC04607

C’est aussi l’occasion de vous montrer les deux sacs de couchage en 0-3 mois que j’avais cousus pour ma fille. J’ai trouvé ces petits sacs tellement pratiques pour mon bébé, du coup je me suis dit que j’allais fabriquer quelque chose d’utile ! 🙂

DSC04614

Tous alignés, ça fait une jolie petite collection.

DSC04620

La couverture renards

On a changé la décor, coté blog ! Vous aimez ? Ça reste très simple, mais on gagne en clarté je trouve. C’était bien sûr une chose essentielle à faire (non), alors que bébé peut arriver à tout moment maintenant. J’inaugure ce nouvel espace par (encore) de la couture pour bébé – ou de la décor pour grands, à voir…

Cette couverture renard est, peut-être, d’avantage un tapis de jeu, vu l’épaisseur de l’affaire. C’est tout douillet, bébé fera peut-être ses premiers roulements là-dessus. Sinon c’est pas grave, je la garde pour mon lit!

DSC03003

Continue reading La couverture renards

Mobile oiseaux-pompons

J’aime beaucoup les oiseaux (non ?). 
Ce n’est pas vraiment un intérêt pour les volatiles eux-mêmes d’un point de vue biologique ou que sais-je que pour leur esthétique et les fantaisies qui sont permises dans leur représentation.
Il en faut très peu pour comprendre que c’est un oiseau qui est représenté : un bec, des yeux, des ailes. A partir de ces codes simples, toutes sortes de formes et d’associations de couleurs sont permises – tout le monde comprend quand même que c’est un oiseau. Tsé, quand on s’embarrasse pas trop de la bio…
Bref, j’ai cousu des oiseaux ! Des oiseaux en feutrine, de toutes les couleurs, avec des ailes en tissu. Ils sont accompagnés de pompons volants et de feuilles suspendues, j’y ai disséminé quelques perles par-ci par-là. Par dessus, une petite poignée de coeurs orange et bleus, parce que ce mobile est destiné à ma jolie toute petite filleule, et que je ne peux m’empêcher d’être un petit peu gaga devant elle.
C’est de la couture patiente et amusante, qui ne requiert ni patron ni explications techniques. Juste beaucoup d’amour (ça va, j’arrête l’eau de rose, c’est bon là). J’espère que la petiote fera de beaux rêves avec mon bricolage au-dessus de son lit. Mais la prochaine fois, je lui ferai un truc avec des dinosaures, c’est cool aussi les dinosaures, et ça compensera pour tout le côté fifille-coeurcoeur de ceci !
Je n’y connais rien en bébé… Est-ce que ces machins attirent vraiment l’attention des petits ? Alors qu’ils ne peuvent même pas (surtout pas !) y toucher ? Ou bien est-ce que ça fait juste plaisir à la maman ?

Cadeaux de Noël faits maison

Ok, c’était il y a presqu’un mois, je sais. J’ai réalisé ces petites choses soit beaucoup à l’avance, soit de manière un peu précipitée, mais tout était à temps pour Noël et je me suis bien amusée – quant à savoir s’ils ont plu, bah, je ne peux pas trop me prononcer… j’espère !
Le premier est un coussin-hibou, destiné à ma maman.
Il est parfaitement assorti au salon, forcément, puisque j’ai utilisé les chutes des rideaux (le brun clair et le brun). Le reste ce sont des chutes, un bout de pantalon en velours côtelé trop long pour le bec, de la feutrine pour les yeux, le tout en appliqué (attention, le point zig-zag tout serré sur de si longues distances, ça rend un peu nerveux…).