La petite garde-robe d’hiver

Un bel article à contre-saison, encore un!

Je veux vous montrer les petits habits cousus pour ma bébé-fille cet hiver, surtout maintenant que la plupart d’entre eux sont remisés dans une caisse pour une hypothétique petite soeur / cousine / …

A chacune de ces petites coutures, je me suis dit que ça ne valait pas un article de blogue… Puis maintenant, je suis un peu triste de ne pas avoir consigné mes créations au fur et à mesures. Je vous offre donc l’article fouilli !

Ne pas chercher de cohérence de style dans tout cela, ce n’est pas une collection hein. Il s’agit de réalisations faites pour combler chaque fois un manque ou une envie précise, de préférence avec de petites retailles de tissus.

DSC06968 DSC06965

Deux sweats raglans de Brindille&Twigg (lien qui me donne des points et vous 15% de rabais sur un premier achat), de mémoire en 3-6 mois et 6-9 mois. Je ne conseille pas particulièrement ce patron, surtout pour les très petits, car la tête a du mal à passer – j’ai dû agrandir l’encolure. De plus, on trouve ce genre de modèle dans les magazines Ottobre, ce qui revient moins chers. Mais tsé, un besoin imminent de raglan, là tout de suite, donc d’un PDF à imprime, ça ne se raisonne pas.

DSC06994 DSC06998

En parlant d’Ottobre, un body manches longues et une photo fripée (argh, la mise en scène est assez difficile avec une petite qui veut juste tout attraper!). Les bodys à manches longues sont étonnamment difficiles à trouver en friperie, malgré le froid de ce pays?!

C’est le modèle 1, sausage dog, du magazine Ottobre 4/2014, le même patron qu’ici. C’est en fait mon seul magazine Ottobre pour enfant, et il est bien rentabilisé!

Gros craquage tissu, avec ce Birch moutarde à chevreuils acheté chez Coeur de Mailles. Mais tsé, c’est du bio. Et ça en prend juste un peu. Et c’était son habit de Noël. Pas d’excuses.

DSC06973 DSC06983
DSC05838

Le harem romper, de Brindille&Twigg (lien qui me donne des points et vous 15% de rabais sur un premier achat). Joli et a l’air confo, mais demanderait des boutons à la fourche pour être vraiment pratique.

Encore un craquage tissu, avec ce merveilleux tricot bio de chez Nosh (c’est le « denim look college »). J’en ai pris un tout petit peu pour tester, et je suis vraiment convaincue par la qualité de ce tissu. Il n’a pas bougé aux multiples lavages, il est doux, épais, et l’envers est aussi joli que l’endroit – j’ai utilisé l’envers pour faire le nuage.

DSC06988 DSC07274 DSC05574

Une petite série de pantalons « Baby got back » le meilleur rapport temps de couture vs. temps de portage effectif. Je pense qu’elle a commencé à les porter vers 3 mois, et elle les mets encore à 11 mois. C’était large au début, maintenant ça ressemble plus à des leggings avec les jambes plus courtes, parfait pour l’été sous une tunique. Puis c’est toujours le 0-3 mois, alors que le patron propose une gradation jusqu’au 2 ans, autant dire qu’il y a du potentiel!

J’ai remplacé l’élastique par une bande de jersey pour le confort et le côté évolutif, et pour certaines versions, j’ai fait des bandes de chevilles aussi.

Je conseille ce patron ++ En plus, il est gratuit et il utilise bien les chutes de jersey ! Qui a dit que ce n’était pas efficace de coudre pour son bébé ?! Surtout que les jolis petits leggings du commerces, les grosses fesses de couches lavables n’y rentrent pas bien.

P.S. : Pour un autre style de pantalons, pas photographiés, mais tout aussi convaincants, je vous conseille ceux-ci. Réalisés dans un tissu bien extensible, la plus petite taille fait loooongtemps.

DSC07288 DSC07293 DSC07309 DSC07315 DSC06333

Les « Maggie’s Stay-On baby booties », parfaits petits chaussons-bottes d’hiver, qui effectivement, restent bien aux pieds malgré les multiples tentatives du bébé pour les enlever. Du 3-6, 6-9 et 9-12 mois respectivement, là c’est pas super évolutif, mais ça me donne l’occasion de changer de couleur au moins.

Ca a l’air chaud, ça a l’air confortable, tu peux même en faire à ta taille 🙂

DSC07014

Et je finis par le gilet tricoté par ma maman, dont je ne connais ni le patron (improvisé?) ni la référence de laine, mais dont j’adore le petit style rétro.

Ouf ! On se revoit pour la garde-robe d’été, et en attendant, je vais tenter de coudre un peu pour moi aussi !

2013

C’est l’heure du petit bilan (couture) annuel ! J’aime bien repasser à travers mes archives… 
En 2013, j’ai eu trois jobs puis plus du tout, j’ai eu un diplôme, déménagé pour la 3ème fois en 2 ans et demi, fêté 5 ans d’amour et 2 ans au Québec, fait un beau voyage en Belgique et à Londres et je suis devenue marraine. Entre autres 🙂 Mais c’est de couture et autres bricolages dont on parle ici !
Grosse constatation : 2013 aura été l’année des robes. C’est positif, car ma production en couture coïncide pas mal avec ma manière de m’habiller – j’ai jamais porté autant de robes. C’est parfait pour une flemmarde comme moi, une seule pièce à enfiler en été (je trouve ça déjà assez difficile de choisir les chaussures pour aller avec) et on ajoute des couches de gilets et de collants en hiver.
J’ai pas trop le goût de faire un récapitulatif exhaustif, du coup je vous montre mes robes préférées, les plus portées, de l’année.
Le patron Belladone de Deer&Doe; aura été assez bien rentabilisé, on peut le dire…
Un autre de mes patrons préférés de cette année, la robe Anouk de Victory Patterns + la Dolce Vita de Burda, un bon classique rapide à coudre et agréable à porter.
En tout, question accessoires cousus, on a :
  • 7 robes pour moi (+ 2 à photographier), dont au moins les 6 en photos ci-dessus sont portées très régulièrement, toutes saisons confondues. Sauf là, mais il fait -30, je reste chez moi en pyjama.
  • 2 jupes courtes assez basiques, pas énormément portées bien que chouettes.
  • 3 bonnets TRICOTES ! Je pense que le tricot peut être considérés comme une compétence essentielle à la survie au Canada, je compte donc m’améliorer.
  • 1 sac utilitaire.
  • 1 couverture en patchwork
  • 1 cadeau de naissance, dont un doudou dont il faut que je pense à vous partager le patron tout prochainement !
C’est pas trop intense et j’ai toujours plus d’envies (et de tissu déjà acheté) que d’énergie pour réaliser tous mes projets. Cependant, ça me fait une bonne moyenne, qui fait de la couture un loisir agréable mais tout de même « utile », qui me permet de m’habiller plus éthiquement que je ne le faisais avant. Ce dernier point devient en effet de plus en plus important pour moi, et je suis fière de n’avoir acheté cette année pratiquement que des vêtements de friperies (Ok, à part les sous-vêtements, une tonne de collants et 2-3 cadeaux…) (faut vraiment que je me calme sur les collants).
Ce dont je suis un peu déçue, c’est de ne pas avoir tenu le rythme avec le blog. J’ai deux robes, un sac, un bonnet et des chaussons non photographiés juste pour cette fin d’année, sans chercher. Pourtant c’est un vrai plaisir de lire vos avis sur mes créations, et d’en garder une trace ! La prise de photo n’est vraiment pas ma partie préférée, c’est toujours un peu galère question décor et luminosité, c’est ça le problème.

Sinon, mon chéri m’a offert un « .com », avez-vous remarqué ? ça c’est la classe !

Pas de résolutions dans le domaine pour 2014… Plutôt des envies : se concentrer sur la déco, plus de dessins, plus de trucs pour le garçon et des gilets pour aller réchauffer mes robes. 

Bonne année et merci de passer ici ! 🙂

Plaid triangle + un petit tour du salon

Je voulais vous montrer ça, là-bas, sur le fauteuil : une couverture faite de chutes de tissus coupés en triangles. Finalement, il n’y a pas grand chose à dire dessus, du coup j’en ai profité pour photographier le contexte, c’est-à-dire mon salon.
J’ai toujours bien aimé aménager douillettement mon intérieur, mais je ne prends jamais de photo car je n’ai jamais l’impression que c’est fini. (+ je galère à prendre des photos acceptables) Là non plus c’est pas fini : j’aimerais notamment un tapis et des cadres sur les murs, repeindre la table et un meilleur éclairage… Mais ça fait juste 6 mois qu’on est installés, c’est pas si mal. Et ça me permettra peut-être de vous montrer l’évolution dans quelques temps 🙂
Mon salon est plutôt grand et chouette avec son beau mur de bois. Ce qui fait souvent marrer les gens qui viennent chez nous, c’est que pratiquement tout est soit fait maison, soit acheté d’occasion / trouvé dans la rue. Pas d’Ikéa à Québec, finalement c’est pas plus mal – la déco prend plus de temps à se constituer, mais elle est plus personnelle et plus économique. Puis quand on a laissé tous ses anciens meubles de l’autre côté de l’Atlantique et qu’on doit tout racheter, c’est mieux comme solution.
Le canapé-lit est acheté à d’anciens voisins. Il est très laid, donc très couvert – un jour on en aura un beau…
Le plaid triangle, je vais vous en parler 🙂
Le cerf en carton a été fabriqué l’année dernière. C’était très long à fabriquer, je ne le referais pas !
La table basse vient de chez emmaüs. Le bois n’est pas très beau de près, j’aimerais bien la repeindre, l’été prochain. Je ne sais pas encore quelle couleur. Une idée ?
Les guirlandes de lumières sont toujours là, rien à voir avec Noël.

Le fauteuil à bascule a été trouvé dans la rue, j’ai fabriqué l’assise.
Table basse de chez Emmaüs. L’autre fauteuil vient de chez Emmaüs aussi.
Le coussin à oiseaux, fabriqué il y a deux ans dont je suis un peu lassée – le coussin à hibou.
Les pots de plantes ont été suspendus comme ceci, même si on ne voit rien (neige !). Ce sont principalement des bébés aloés vera en train de mourir.
Les pois sur le mur, qui sont en fait dorés, ont été découpés patiemment un à un dans du masking tape très large. J’adore le rendu, mais c’est impossible à photographier correctement.
… Hé ! Les rideaux ont été achetés neufs !

Ah oui, donc, la couverture patchwork. Je l’aime beaucoup ! Mais ça ne fait pas tant que ça baisser le stock de chutes en fait, haha. Et ça prend du temps et la surface de la moitié du salon pour tester les combinaisons et arrangements de couleurs.

Elle est tout à fait imparfaite, parce que c’est vite embêtant de trop s’appliquer pour que tous les angles soient parfaits et toutes les pièces égales. On s’en rend pas compte quand on est dessous avec un bon thé.

Les coins en biais me faisaient peur, mais en fait c’est assez facile avec la bonne technique. Comme ça.

Avec ce mini-tour de salon, je me rends compte que je suis un peu grave dans mon obsession de « je ne peux pas acheter ça je peux le faire moi-même où le trouver chez Emmaüs », haha. Pire que pour mes vêtements. Vous êtes comme ça aussi ? J’essaierai de vous montrer l’évolution !

Des doudous

Pour compléter le cadeau de naissance de ma filleule, avec la robe que je vous ai montrée la dernière fois, je me suis attaquée à la confection de doudous ! Les vêtements c’est chouette, mais surtout pour les parents je crois. J’espère intéresser le bébé un peu plus avec ça !
Le raton-laveur est une création totalement personnelle, après beaucoup d’esquisses pour arriver à une petite tête plaisante. Il a l’air un peu triste mon doudou raton ! Mais c’est le propre d’un raton-laveur. J’ai regardé beaucoup de photos de ratons-laveurs sur google, je suis une spécialiste maintenant. J’en suis super contente. 
Il est fabriqué en polaire, sauf pour le petit coeur en feutrine rouge. Et j’ai fait deux fois mes coutures,  ça me stresse un peu qu’il soit destiné à être manipulé par un bébé !
L’autre petit doudou soleil est réalisé d’après le tutoriel de Made by Joel. Je me suis dit que ce serait un peu plus manipulable (le raton est quand même pas mal grand). Plein de couleurs, des textures différentes, des contrastes… J’aimerais bien voir si ça prend et si ça intéresse vraiment les petits !
Voici donc le contenu de mon paquet cadeau pour le shower, avec la robe. Vraiment amusant à fabriquer. Quelque chose me dit que je n’ai pas fini de coudre en mini !

Mini-robe !

Yep, encore une robe ! Mais cette fois-ci, en beaucoup plus petit que d’habitude 🙂 Celle-ci n’est pas pour moi, mais pour ma future filleule, qui pointera le bout de son nez en décembre. C’est la première fois que je couds pour un bébé – et pas la dernière, j’ai l’intention de gâter cette enfant jusqu’à ce qu’elle n’aime plus les cadeaux faits mains !
J’ai utilisé un patron acheté sur BurdaStyle, la « Pleated baby dress«  (également disponible dans le magazine de juillet 2012, si je comprends bien). Le patron est assez simple, les explications de Burda pas spécialement limpides par contre, j’ai été chercher d’autres ressources pour être sûre de monter le col claudine et les manches correctement.
C’est supposé être du trois mois, mais tsé, j’y connais rien en taille de bébé. J’espère même que ce sera un peu trop grand, parce qu’en fait une petite robe pour un bébé qui naît au Québec au mois de décembre, c’est pas forcément tellement une super idée, me suis-je dit par après.
Le tissus mauve à pois est une merveille de douceur qui vient des Trouvailles d’Amandine. La dentelle blanche m’a été donnée par ma grand-mère, ce qui est tout significatif pour moi 🙂 Les surpiqures sont rose fluo, ce que je n’aurais jamais pensé faire a priori mais qui ajoute du fun. Le biais jaune s’est retrouvé là un peu par hasard, parce qu’il était en stock – et finalement, j’adore cette combinaison, jaune + mauve, je veux la même pour moi !
Constatation : c’est pas parce que c’est plus petit que ça prend moins de temps à coudre. Non, évidemment… A la limite c’est le contraire ! En plus toutes les coutures sont anglaises, afin de ne pas laisser traîner des fils à l’intérieur.

Mise à jour : l’idée de coudre les boutons ainsi vient de cette image 🙂