Bébé au chaud : pommes et automne

Ok, c’est pas simple ! C’est la troisième fois que je commence à écrire cet article, mon petit pot de col n’ayant pas encore compris le concept de sieste-ailleurs-que-sur-sa-maman. N’empêche, ça va de mieux en mieux. La preuve, je peux me libérer les mains. DONC, le sujet de cet article – j’arrive à tricoter ! En allaitant ! Mon bébé n’est pas encore borgne, pas de coup d’aiguille jusqu’à présent (les petites circulaires sont de mise bien sûr).

J’en profite pour vous présenter mon petit gilet préféré du moment, qui sent bon l’automne. Pour dire vrai, il était pratiquement fini quand H est née, j’ai juste eu à finir une manche, bloquer et boutonner.

DSC04114 - Version 2

J’ai suivi le patron du « Hundreds » de Pekapeka. J’ai tricoté en 4,5 mm et non en 4, pour avoir une taille plutôt 3 mois que naissance. Il est encore un peu grand sur ma poulette de 3 mois petit format, mais ça reste confortable comme ça.

La laine est de la Knit Picks Wool of the Andes (worsted) et c’est pas le plus approprié pour un bébé – elle gratte un peu je trouve. Mais je voulais finir mes stocks, et j’avais ces deux pelotes couleur forêt, sans projet précis. On porte ça avec un bon body recouvrant en dessous, et c’est bien chaud pour le début de l’automne !

DSC04117

L’idée du petit bonnet pomme est complètement copiée sur cette image de pinterest. J’ai utilisé le patron du magic coffee baby hat avec de la Cascade Yarn Heritage achetée chez Coeur de mailles. Celle-ci est toute douce, mais pas très chaude.

DSC04113

De toutes façons, il est déjà trop petit ce bonnet ! J’en suis triste, je le trouve trop craquant… encore une fois, parfait pour l’automne 🙂 mais on aura même pas eu le temps de le porter pour la sortie aux pommes !

DSC04079

Couvre-chef de printemps (Greyhaven hat)

Oui, un bonnet de printemps – c’est un concept très québécois, passer de la tuque d’hiver à la tuque de printemps ! Pareil pour le manteau (précédemment nommé « gros manteau d’hiver » en Belgique il y a quelques années).
En fait, c’est un peu de la triche car j’ai tricoté cette tuque et ce cache-cou cet automne, mais l’hiver est arrivé… et ce n’était pas assez chaud, malgré le 100% laine (foutu vent). Là, je peux enfin les sortir !

Continuer la lecture de Couvre-chef de printemps (Greyhaven hat)

Mission mitaines

Mon amoureux avait un peu froid aux mains, ainsi qu’une paire de moufles – mitaines* bien informe.
C’était donc une mission excuse pour passer du temps au chaud sans bouger plus que le bout des aiguilles pendant les vacances de Noël ! Je n’avais jamais fait de mitaines, donc ça me tentait bien d’essayer. Le pouce me semblait un peu effrayant, mais finalement, y’a rien là 🙂

Continuer la lecture de Mission mitaines

Le dernier de l’hiver (bonnet Habitat, Jared Flood)

En tout cas, j’espère ! Si j’ai encore le temps de me coudre un bonnet cet hiver, c’est qu’il va durer beaucoup trop longtemps. Ca prend du temps à finir, cette saison-là. Vous avez vu ce qu’il me reste de neige ? Pas si mal, mmh ? Je suis tellement prête pour le printemps (et les robes !).
tricot bonnet
Je suis quand même pas mal fière de mon bonnet, même si j’espère ne pas devoir le porter trop longtemps. Je voulais apprendre à tricoter des torsades. Je pense qu’on peut dire que j’ai appris, là ? C’était aussi la première fois que je suivais un diagramme en tricot.
Il s’agit du modèle Habitat de Jared Flood, que j’ai acheté sur Ravelry. Il m’a pris beaucoup de temps – je ne suis pas très assidue du tricot, et avec ces rangs qui changent sans cesse, c’est quand même un peu difficile de faire autre chose en même temps. Mais c’était tellement plaisant de voir les torsades se dessiner sous les aiguilles !
tricot bonnet
Il semble que tous les tricoteurs précédent disaient qu’il était bien trop petit, du coup j’ai fait un peu n’importe quoi pour l’avoir plus grand. Comme le tricoter en double, et faire un échantillon en fait inutile vu que j’ai pas trop calculé ma proportion de « plus grand oui mais à quel point ? »
J’ai désormais compris l’intérêt de faire la bordure de côtes avec une taille (ou une demi taille) d’aiguilles en dessous, bon. Ca pourrait être plus serré (mais au moins je peux y ranger tranquillement mon chignon).
La laine est un mélange acrylique + laine que j’ai reçu. Je me sens désormais plus à l’aise avec mes capacités en tricot, je sais que je suis capable d’aller au bout d’un projet… du coup maintenant je vais  pouvoir me gâter avec de la vraie belle laine, pour les prochains projets.
Sur mes aiguilles, en ce moment, la deuxième manche du pull Owls de Katie Davies. J’ai envie de dire « j’espère que je l’aurai fini à temps pour le porter cette année », mais en fait, mmh, ça ne me dérangerait pas si ce n’était pas possible, ha !

Bonnet aux oiseaux

Voici un projet digne du nom de ce blog, hin ! Inutile de dire que j’en suis folle !
Heureusement qu’il est noir et blanc quand même. Tant de kitsch ♥
Pour le bonnet précédent, j’avais acheté toute une pelote de noir pour faire un tout petit motif. J’avais donc de quoi refaire un bonnet sur une base de noir. Donc j’ai acheté du blanc pour faire un petit motif (logique, logique) – je ne sais pas encore où cette histoire va m’emmener. ^^
En me cherchant un patron, je suis tombée en amour avec les oiseaux du bonnet Birds Eye sur Ravelry. J’ai acheté le modèle juste pour la grille de jacquard à deux couleurs, parce que j’aimais pas trop le reste. J’ai improvisé pour que ça tombe bien (et la prochaine fois que je fais quelque chose comme ça, je prendrai des notes, car je pensais m’en souvenir mais évidemment, pas du tout).
Deux bonnets tricotés cet hiver ! Pour le moment, j’égale mon « record » de l’année dernière – mais je monte de niveau de complexité, ha ! Un jour, moi aussi j’aurai un pull chaud. Peut-être. En attendant, j’apprends à faire des torsades, c’est chouette.