Robe aux oiseaux (Louisa Dress, Compagnie M) + son petit bonnet

Cette année, je n’aurai pas été d’une grande aide au père Noël : voici ma seule contribution (avec une paire de mitaines / moufles pas finies). C’est une petite robe pour ma filleule – après celle de l’année dernière, je ne sais pas, ça va peut-être devenir une tradition !
La robe est cousue à partir du super chouette patron de la Louisa Dress de Compagnie M. J’aime beaucoup la simplicité du modèle, qui permet de coudre assez rapidement et d’utiliser un joli tissu à motif sans en faire trop. Des boutons, du passepoil, des motifs : il y a de quoi s’amuser !
C’est une taille 2 ans – ça me paraissait tellement énorme (pour un bébé de un an) lors de la coupe, et pourtant, une fois à côté du bébé, ça devrait aller assez bien assez vite. On n’a pas fait d’essayage, donc il n’y a qu’à croiser les doigts !
J’ai utilisé un lin de mon stock (vu ici) et des petits coupons Birch Fabric vraiment trop craquants achetés chez Coeur de Mailles à Québec. Les boutons de bois viennent de chez AnnyMay. Je ne les avais pas achetés pour ce projet, mais ils allaient tellement bien !
Je couds un peu au ralenti en ce moment, du coup j’avais bien commencé à faire toutes mes jolies finitions en coutures anglaises… et j’ai un peu fini le truc à l’arrache la veille de l’offrir avec une parementure d’encolure un peu limite, c’est dommage.
Pour accompagner la petite robe, une petite tuque ! Il s’agit du modèle Magic coffee baby hat, gratuit sur Ravelry. Fun à tricoter, j’ai appris à faire les rayures sans démarcations et du « i-cord » en guide de pom-pom. Ce sont des restes de cascade 220 superwash et un gris non-identifié.

Lui, on l’a essayé sur le bébé. Verdict : je comprends pourquoi on propose des modèles à attacher ! Finalement, je pense qu’il aura plus une fonction de jouet que de bonnet, vu comme ça semble intéressant à mettre / enlever / mettre / enlever 🙂