Bébé tricoté maison.

Salut blog ! Ce n’est pas toujours évident de donner des nouvelles par ici… mais je suis déterminée à vouloir garder une trace de ce que je fabrique. Alors, on trouve un moment !

J’aimerais montrer une robe *très spéciale*, qui commence à devenir hors saison d’ailleurs, mais entre la nuit qui tombe à 16h30 et le fait que je n’ai pas tant d’occasion de la porter, ben – je vais plutôt vous montrer encore des vêtements de bébé ! Après tout, c’est ce qui m’occupe et m’intéresse le plus en ce moment.

DSC04761

Pour ma petite H., ce gilet, l’adorable et incontournable Puerperium Cardigan, tricoté alors que j’étais enceinte. Pour obtenir une taille environ 3-6 mois, j’ai tricoté de la Cascade 220 avec des aiguilles 4,5 (le modèle offre une taille naissance, tricotée en 4).

Je ne pense jamais à prendre cela en photo, mais je le fais chaque fois : derrière les boutons, j’ai cousu (à la machine à coudre, ça ne doit pas être très réglementaire ça) un ruban de biais avant d’attacher les boutons. J’ai l’impression qu’ils sont plus solides comme cela – avec un bébé qui met tout en bouche, ça me rassure. En plus, ça évite de coudre le bouton sur seulement une ou deux mailles, ce qui déforme un peu le tricot je trouve.

DSC04834

(Gros plan sur une petite erreur, mais vous n’avez rien vu n’est-ce pas).

Il va super bien actuellement sur ma poupette de presque 5 mois.

DSC04737

En bas, on continue à tricoter le bébé, avec de très utiles et très simples jambières tricotées avec un reste de Wool of the Andes de Knit Picks (ça fait un moment que j’utilise des « restes » de ce coloris-là, ça m’apprendra à commander trop). C’est une laine qui pique un peu, mais elle n’est jamais directement en contact avec la peau de mon bébé.

C’est qu’il faut protéger du froid les petits bouts de mollets qui sortent du porte-bébé ! Une mami croisée dans la rue m’a dit que mon bébé était habillée « comme une adolescente », haha, ok.

DSC04774

Enfin, des petits chaussons noirs sur la base du patron Rolled cuff baby booties. J’ai fait des côtes 1-1 pour la cheville pour que ça tienne mieux, comme vous pouvez ne pas le constater sur la photo. En Cascade yarn Superwash.

Ils ont hélas déjà beaucoup bouloché. Je ne me pensais pas qu’il y aurait autant de frottement sur des petits pieds qui ne marchent pas encore… La version rouge est déjà sur mes aiguilles cependant. Je ne savais pas que c’était si chouette à tricoter, des chaussons ! Je ne sais pas pourquoi, mais ça me faisait un peu peur avant d’essayer… finalement, c’est le fun comme construction.

DSC04842

Tant qu’on y est à montrer les petites affaires, voici la fameuse balle de préhension Montessori. J’ai cru que je n’arriverais jamais au bout. Trop de couture à la main pour moi, j’aime pas çaaa… H. l’aime assez par contre, mais je n’en referai pas !

DSC04837

Le pantalon, c’est les « baby got back leggings » de Baste + Gather. Parfait pour les grosses fesses en couches lavables. J’ai essayé plusieurs patrons de leggings / pantalons pour bébé, il faudrait que je fasse un article là-dessus (indice : celui-ci est mon préféré).

La tenue parfaite pour se faire dire « Quel joli petit garçon », ha !

Couvre-chef de printemps (Greyhaven hat)

Oui, un bonnet de printemps – c’est un concept très québécois, passer de la tuque d’hiver à la tuque de printemps ! Pareil pour le manteau (précédemment nommé « gros manteau d’hiver » en Belgique il y a quelques années).
En fait, c’est un peu de la triche car j’ai tricoté cette tuque et ce cache-cou cet automne, mais l’hiver est arrivé… et ce n’était pas assez chaud, malgré le 100% laine (foutu vent). Là, je peux enfin les sortir !

Continuer la lecture de Couvre-chef de printemps (Greyhaven hat)

Gilet fléché (Wyeth cardigan par Alicia Plummer)

Oh lala, c’était une longue pause de blog ça ! 
L’oiseau est un peu occupé ces temps-ci (mais comment faites-vous pour travailler à temps plein et coudre en même temps et étudier ?!). Je me fais à mon nouveau rythme tout doucement, et pour le moment je tricote plus que je ne couds : ça a un petit côté réconfortant et mécanique, en rentrant le soir.
Du tricot, donc ! Mais n’allez pas croire que j’ai fait ce pull en un mois, je suis encore en escargot du tricot… Pour tout vous dire, je l’ai commencé en mai, ha ! Une grosse dizaine d’heures de train Montréal-New York (puis le retour), c’était l’occasion parfaite pour commencer un gros projet. 

Continuer la lecture de Gilet fléché (Wyeth cardigan par Alicia Plummer)