Celle qui était (à peine) hors saison (Lekala 5196)

Début de neige et robe fleurie, attention au contraste !
Ceci est l’article le plus en retard de l’histoire de ce blog, je pense bien 🙂 Mais j’ai plein de bonnes excuses !
Cette robe, je l’ai cousue en juillet, pour mon anniversaire. Je l’ai prise en photos il y a quelques semaines seulement… et voici enfin l’article, ouf ! Il y a déjà beaucoup plus de neige dans la cour, c’est donc vraiment le moment de publier avant d’être à nouveau totalement hors saison. 

Continue reading Celle qui était (à peine) hors saison (Lekala 5196)

La robe de Gabrielle (Lekala dress 5196)

Mon amie Gabrielle m’avait demandé de lui coudre sa robe de bal + de mariage (pas le sien, hein). Je vous en avais parlé il y a un bout de temps – maintenant que les évènements sont passés, j’ai de belles photos (merci !) à vous montrer.
C’était un défi pour moi, car c’est la première fois que je couds un vêtement pour quelqu’un d’autre, qui ne soit ni une pièce en jersey pour ma maman qui a la même taille que moi, ni un vêtement d’homme pour mon amoureux. 
La robe de bal de fin d’études en plus ! J’avais un peu la pression ! Heureusement que Gabrielle a des goûts plutôt proches des miens et n’était pas exigeante – je pense que c’est moi qui lui ai mis la pression plus qu’autre chose, en lui demandant sans cesse son avis alors qu’elle m’a laissé carte blanche et m’a fait confiance pour ces choix (t’aimes ça comme ça ? un décolleté comme ça ? quelle couleur ? quelle longueur ? un zipper ? des fronces ? des découpes ?…). Je ne la vois jamais habillée en robe, j’avais peur de me planter et de faire quelque chose qui ne soit pas dans ses goûts !
Finalement, on est parties sur une forme assez simple, dans un mélange lin et coton qui ne fait pas trop habillé. Je suis bien contente qu’elle n’aime pas les robes en satin à mille froufrous, genre princesse à paillettes, héhé !
Pour la base, j’ai acheté le patron de la robe Lekala 5196. Je me suis dit que des découpes princesses, c’était facile à ajuster – en plus, le patron est (supposément) sur mesures. J’ai écrit un article sur Lekala sur Thread&Needles;, si ça t’intéresse, en passant !
Patron : robe Lekala 5196
Taille : personnalisée 
Modifications : encolure dos creusée, jupe redessinée (pas en une seule pièce avec le corsage)
Tissu : mélange lin et coton bordeaux de chez Tania Textiles
J’ai voulu faire les choses bien, et avant de couper dans mon beau lin rouge, j’ai fait une toile. C’est une bonne idée. Dans un vieux drap de lit. C’est une très mauvaise idée. Ark… J’ai bien ajusté toute ma toile sur Gabrielle et je suis repartie chez moi confiante, recopier ces pièces en drap de lit sur mon lin. Le drap de lit, c’est mou mou mou, les pièces se sont déformées et mon corsage était complètement faux ! De quoi me traumatiser de faire des toiles à tout jamais !

Finalement, on a passé une longue après-midi ensemble, moi à la machine à coudre et elle à l’essayage, pendant qu’elle rédigeait ses derniers travaux de groupe. Ainsi, j’ai pu être sûre de mon coup et de l’ajustement parfait.
La robe est entièrement doublée, et ma seule frustration c’est que l’on puisse voir sur les photos que la doublure apparaît un petite peu au niveau des côtés de l’encolure, malgré des sous-piqûres pour la fixer…
Enfin, le moment le plus amusant – et le plus long : la petite décoration ! On voulait du simple, mais j’ai ajouté un peu de bling-bling quand même, avec des piqures décoratives faites de fils de différentes couleurs (dont un doré !), des cercles de tissus appliqués et des sequins brodés, le tout en spirales. Les couleurs et les formes sont un peu inspirées d’un tableau de Klimt (ok, de loin on s’entend, mais c’était le point de départ).
Voilà voilà, pfiou, c’est un des projets les plus longs que j’aie cousus jusqu’à présent ! Maintenant, je vais me détendre avec une robe en jersey sans pinces, sans ourlets, haha.

New York City Dress (Lekala 4324)

Je suis de retour, après une pause de vacances en famille, dont un petit bout à New York. J’ai ramené quelques mètres de merveilles, j’ai tellement hâte de me mettre à les transformer !
 
Du coup, le nom de cette robe n’a pas été cherché bien loin. Pourtant avec son côté fleuri, elle serait plutôt du genre campagnarde… Mais à New York, elle s’est très bien comportée 🙂 On a remonté une bonne partie de la 5ème Avenue ensemble, suivez-moi.
1er arrêt photo à la New York Public Library. J’en profite pour faire semblant de consulter attentivement le Livre des Mormons (^^) et vous parler des détails techniques.
Taille : Personnalisée à mes mesures !
Tissu : Faux Liberty de chez Fabricville dont je ne me souviens plus de la composition… (il faut que je fasse des efforts sur ce point et que je note ce que j’achète !)
Modifications : J’ai eu un petit problème de manches, je vous explique ça plus bas.
Connaissez-vous Lekala ? J’ai découvert cette marque en début d’année, grâce à Lathelize, et je l’ai déjà testée plusieurs fois depuis. C’est une marque russe, qui possède désormais un site internet géré depuis les Etats-Unis. Le concept est vraiment cool : vous choisissez un patron parmi l’énorme catalogue, entrez vos mesures et recevez peu de temps après par email un patron à imprimer, personnalisé à votre taille.
Pour ma petite taille, jusqu’à présent, ça fonctionne hyper bien !
Attention tout de même : les instructions de montage sont vraiment (vraiment) minimales, voir inutiles. Les pièces du patron ne sont pas non plus toujours bien identifiées… Bref, il faut tout inventer de ce côté là ! A ne pas conseiller pour coudre une première robe, bien que la mienne était assez basique.  Tsé, pour le prix que ça coûte, ça remplacera pas un beau patron d’une marque indépendante non plus.
 
On continue la promenade jusqu’à Central Park !
Même si cette robe était très basique dans sa construction et me va parfaitement sans aucun ajustement (surprise ! Même pas à raccourcir, fou !), il faut quand même que je vous dise que j’ai eu un petit problème de manches. Elles sont un peu trop étroites, pas comme sur l’image du modèle. En fait, c’est une erreur de ma part, lorsque j’ai entré mes mesures dans le site. Une sombre histoire de largeur de bras, qui semble être une option qui n’existe plus désormais, le site évoluant beaucoup. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut demander le « 3D preview » avant d’acheter le patron, pour voir si les mesures données ont de l’allure !
Bref, j’arrête de m’étaler, Lekala demanderait un article pour elle toute seule. Je fais encore quelques tests et je m’y mets un de ces quatre pour Thread&Needles; !
Donc c’est ça ! Une bonne petite robe plissée, un bon basique d’été, sitôt lavée sitôt portée. Je ne dirai peut-être pas que je la referai, il y a trop de patrons que j’ai envie d’essayer… et les Lekala sont vite rentabilisés 🙂