Petite robe Chloé noire (Victory Patterns)

Chloe dress Victory patterns

Je me suis cousu une robe ! Fou ! C’est même la première de l’année.

Chloe dress Victory patterns
Je voulais une fameuse « petite robe noire ». J’avais pas de noir et j’avais besoin d’une tenue sobre et passe-partout pour travailler passer des entrevues. Ca a été TRES difficile de ne pas ajouter du biais rouge à pois et des boutons colorés, mais j’ai vraiment fait un travail sur moi-même, ha !
Bon, maintenant, je la trouve un peu difficile à porter tous les jours, il faut que je trouve le moyen de la rendre un peu plus fun. D’où les collants rouges. Mais elle me fait une super ligne, crois-je, donc je lui pardonne un peu son manque de fun.
Chloe dress Victory patterns black
C’est la deuxième fois que j’achète un patron de chez Victory Patterns : j’ai cousu deux fois la robe Anouk l’année dernière (version été version automne). Ce sont de très beaux patrons, des modèles originaux, bien expliqués, tout s’emboîte bien.
Hélas je n’ai pas exactement la taille qui convient – je pense que les patrons sont conçus pour des filles plus grandes que moi (je mesure 1m57), ou peut-être avec le buste plus long. En tout cas, ici les pinces poitrines tombaient bien trop bas, et avec Anouk la petite « fenêtre » était en plein milieu de mes seins, problème.
Les découpes princesses, c’est super beau mais il faut que ce soit seyant pour faire une belle ligne. J’ai pas mal dû reprendre ma robe du coup. J’ai cousu la doublure préalablement, qui m’a servi de toile. Méthode un peu douteuse que je ne conseille pas trop. J’ai surtout remonté la poitrine en reprenant au niveau des épaules, mais ça fait que les emmanchures sont différentes, puis que les manches ont dû être froncées un peu.
J’ai envie de refaire cette robe, mais la prochaine fois je m’appliquerai plus à bien modifier le patron avant.



Patron : Chloe dress par Victory Patterns

Taille : 2 (un peu trop reprise) 
Tissu : lin noir et doublure de poly-coton acheté chez Tania Textiles (Québec) 
Modifications : Un peu reprise au niveau de la largeur de buste et au niveau des épaules pour remonter les pinces, du coup les emmanchures ont été modifiées aussi.






Chloe dress Victory patterns black
C’est difficile à photographier du noir, on voit pas du tout les belles découpes, c’est dommage.
Ce qu’on ne voit pas non plus, c’est ma fermeture éclair INVISIBLE, hinhin ! Preuve qu’elle est vraiment invisible : elle est rouge (je ne sais pas ce qui m’a pris, il n’y avait plus de noir, sur le coup ça m’a semblé évident de prendre rouge, car c’est ce qui se rapproche le plus du noir bien sûr…)
Chloe dress Victory patterns black
J’ai photographié cette robe mardi, et je l’ai donc portée toute la journée dans le cadre du mois de mars fait-main : l’idée est de porter et de photographier le plus de tenues constituées d’au moins un élément cousu maison pendant un mois. C’est amusant, ça permet de se forcer un peu à créer des looks intéressant à partir de pièces cousues, à les valoriser, à les ressortir et à les repenser. Pour le moment je tiens bien le rythme, mes photos sont ici.

Robe Anouk, version d’automne

Je vous montre ici ma deuxième version de la robe Anouk. J’avais déjà cousu ce même patron, Anouk des Victory Patterns, tout récemment, dans une version plus estivale. Il faut croire que je l’aime ! Elle est assez amusante à réaliser, et elle tombe bien – pourvu qu’on utilise un tissu bien fluide, car des fronces à la taille, c’est toujours délicat.

Continuer la lecture de Robe Anouk, version d’automne

Anouk

Nous ne parlerons pas ici de la difficulté de coudre, prendre des photos, lire des blogs et en faire un l’été quand les semaines sont travaillées et les week-ends loin de la ville, non non.
Je vais plutôt m’attacher à vous présenter cette chouette robe, cousue d’après le patron Anouk de Victory Patterns, belle compagnie canadienne dont j’ai désormais fort envie d’essayer tous les modèles. J’ai avant tout craqué pour celui-là, pour sa combinaison de détails très intéressants, et je ne le regrette pas !

Continuer la lecture de Anouk